Il y a longtemps, j’ai appris le dessin de perspective et j’en suis très heureuse.

Celui-ci me permet d’exprimer une de mes fascination :  être intime avec le proche et le lointain en même temps. Ça donne des ailes.

h-i-maria-personnaz-smith.jpg
f-g-maria-personnaz-smith.jpg

Comme beaucoup d’enfants j’ai passé des heures délicieuses à observer, écouter, ressentir, imaginer, assise sur l’escalier de mon immeuble.

 Je ressentais intensément tout ce qui m’entourait. Je n’ai rien oublié de ces instants et aujourd’hui ils me nourrissent. Alors je dis aux adultes : ne dérangez pas le silence d’un enfant !